Une église réformée protestante au centre-ville de Strasbourg, membre de l’UEPAL

Bienvenue

Welcome

Willkommen

Accueil > La vie paroissiale > La vie paroissiale continue :-) > De la désacralisation au respect de la Création : un apprentissage de la (...)

De la désacralisation au respect de la Création : un apprentissage de la juste distance

vendredi 9 octobre 2020

C’est certainement la spiritualité chrétienne qui a été à l’origine en occident d’une désacralisation de la nature, en s’opposant à un paganisme animiste qui maintenait les populations dans une forme de dépendance face aux phénomènes naturels inexpliqués.
Et cette désacralisation progressive mais radicale a largement contribué à l’installation d’une culture de l’asservissement des ressources, en particulier chez ceux qui y trouvaient un intérêt économique.
Il faut pour avancer à la fois reconnaitre sa part de responsabilité, et entreprendre un changement à la hauteur des enjeux écologiques actuels.
Il serait pour le moins cocasse, qu’au moment de l’urgence du changement des mentalités et des pratiques, la théologie chrétienne - que ce soit par conviction ou par démagogie- retombe dans un culte de la création, pour être dans l’ère du temps.
Aussi le culte des récoltes que nous nous apprêtons à vivre dimanche ne correspond-il pas à une tentative de placer l’adoration ou même la contemplation au cœur de notre spiritualité, mais de rappeler la foi biblique offre bien une alternative :
en effet les textes de la Bible hébraïque et du Nouveau Testament lient le don de la création à la possibilité de la reconnaissance, et la nécessité de la solidarité.
Ce qui est tout à fait différent que de faire de la nature un objet de vénération pour lui-même.
Pour le dire différemment : théologie de la création et théologie de la justice sociale sont indissociables dans la Bible.

Un constat sur le plan théologique, devenu aujourd’hui criant sur le plan politique.
L’enseignement du Christ dirige et si nécessaire, transforme nos regards pour montrer que grâce à Dieu, nous disposons de ce qui est nécessaire autour de nous pour vivre la communion : à la fois communion de l’accueil et communion du partage.
Ce faisant il nous révèle la richesse de sa grâce, une richesse qui nous est offerte et dont nous disposons, et que nous pouvons, et devons sans crainte partager à notre tour.

Pasteur Fabian Clavairoly

Les rendez-vous de la semaine

Samedi 10 octobre à 16h30 : Culte des tout-petits au temple
Dimanche 11 octobre à 9h00 : catéchisme d’adultes avec le Professeur Frédéric Rognon : "Jacques Ellul, les illusions de la technique face à la vulnérabilité humaine".
Dimanche 11 octobre, 10h30 : culte avec Dimanche en Fête, baptême de Lucie Douard et confirmation de Benjamin Callot , dans le respect des consignes sanitaires (masque et distanciation physique). En même temps, en direct : culte par visio. Pour se connecter :Retour ligne automatique
- par téléphone fixe : composez ce numéro : 01 70 37 22 46 puis entrez l’ID de réunion : 882 1393 1877Retour ligne automatique
- par téléphone portable : composez le même numéro : 01.70.37.22.46 puis 882 1393 1877#Retour ligne automatique
- par internet avec une tablette ou un ordinateur : suivez ce lien ou copiez-le sur votre moteur de recherche : https://us02web.zoom.us/j/88213931877

Dimanche 11 à de 19h00 à 21h00 : partage biblique au Bouclier, ouvert à tous !

Mardi 13 : Cercle des cinéphiles, ouvert à tous aussi !

Jeudi 15 à 15h00 reprise des Causeries du Jeudi autour du thème : "Qu’avons nous appris de la crise sanitaire ?", à travers un regard théologique, social et médical.