Une église réformée protestante au centre-ville de Strasbourg, membre de l’UEPAL

Bienvenue

Welcome

Willkommen

Accueil > La vie paroissiale > La vie paroissiale continue :-) > Le culte musical = un concert déguisé ? Semaine du 28 février 2021

Le culte musical = un concert déguisé ? Semaine du 28 février 2021

vendredi 26 février 2021

Un culte musical n’est pas un concert déguisé : c’est un concert, totalement et résolument. De même : le culte est une pièce de théâtre, et le culte est une chorégraphie, voire une danse, et le culte est une architecture : pas déguisées mais entièrement et clairement. Et le culte est aussi un cours d’université, et une leçon d’école primaire, et un atelier de lecture, et une animation pédagogique, et une classe de langues, et un repas : pas déguisés mais assurément et franchement. Et le culte est parole, silence, questionnement, expérimentation, thèse, art, rencontre, attente, protestation, offrande, revue de presse, information, attention, engagement, consommation : pas déguisés mais clairement et simplement.
« Prêcher et écouter purement l’Évangile » passe par tout cela, entièrement et totalement. L’Évangile ne peut être rendu présent, contemporain que en résonance avec tout cela, grâce à tout cela. J’aime ce mot résonance : c’est la « manière dont une salle, un corps va restituer un son en résonnant à ses fréquences propres » ; une résonance va provoquer comme une réponse chez quelqu’un qui est touché, qui est ému et entre alors en résonance. Le culte va faire entrer en résonance un texte de la Bible, des traditions, des histoires, des sentiments, des émotions, des raisons... avec le monde, avec notre temps, avec ce temps où nous sommes pour quelques temps ensemble, à 2 ou à plus. Et dans le culte protestant, la musique et le chant ont toujours tenu une place importante dans cette résonance : « entre les autres choses qui sont propres pour recréer l’homme... la musique est la première ou l’une des principales..., et c’est un don de Dieu député à cet usage. » (Jean Calvin). Et se développent alors l’intelligibilité, la simplicité et la liberté du culte dans ces résonances qui vont nous parler de ... Dieu, du monde et de nous.

Avec mes fraternelles salutations
Pasteur Pierre Magne de la Croix

Les rendez-vous de la semaine

  • dimanche 28 février 10h30, culte avec célébration de la Cène « en présence » et sur www.envideo.lebouclier.fr
  • dimanche 28 février, 15h00 : culte musical « en présence » ; la femme au parfum de Marc 14 et des œuvres de Schumann, Brahms, Schubert et Bach.
  • jeudi 4 mars, 14h00 : culte de reconnaissance et d’espérance suite au décès d’Antoine Pfeiffer, « en présence » et sur www.envideo.lebouclier.fr

Pour échanger