Eglise réformée du Bouclier - Strasbourg

Une église réformée protestante au centre-ville de Strasbourg, membre de l’UEPAL

Bienvenue

Welcome

Willkommen

Rencontre et partage biblique Prédications Voyages et Kirchentag Lecture de la Bible Camp Jura (11-16 ans) Camp Awesome (15-18 ans) Cercle des cinéphiles du Bouclier et Sainte Aurélie Catéchisme Cercle de Lecture Etudes bibliques

Pour rejoindre par vidéo les activités du Bouclier, cliquez sur l'image ci-dessus, puis sur l'image Zoom. A bientôt !


Inutile ? Dérangeant ? Semaine du 25 septembre 2021

Inutile, gaspillage, à quoi ça sert ? Ce sont les premières réactions de catéchumènes à la vue de l’Arc-de-Triomphe ainsi revêtu ! Cet empaquetage questionne, dérange et c’est fait pour cela. Pourtant, une œuvre d’art devrait rester, demeurer, s’installer, surtout si elle coûte ; on a alors à faire à un monument. Mais ici, les deux artistes, Jeanne-Claude et Christo créent de l’éphémère : « nos œuvres sont régénérantes et elles s’effacent rapidement ». Ils créent de « gentils dérangements » qui en rompant l’ordre du quotidien nous invitent à voir les choses autrement, à redécouvrir ce qui n’est plus regardé à force d’être vu, connu, reconnu. Une telle œuvre emballée n’est visible qu’une fois dans une vie, mais reste gravée dans la mémoire et va marquer dans la vie. « Rien ne dure éternellement et c’est toute la beauté de la vie ». Après un moment, les catéchumènes disent : cadeau, innovation, original, créativité. Un cadeau, car sous le tissu - dedans - il y a quelque chose d’important à redécouvrir. L’objet du cadeau fait autant plaisir, marque autant que le geste et l’emballage qui donnent déjà le sens, l’enchantement de donner et de recevoir.
C’est ce qui arrive à Jésus (Marc 14,3-9) lorsqu’une femme lui verse un parfum « de très grand prix » alors qu’on aurait pu faire tant de choses utiles avec cet argent. Et pourtant son geste va rester et on en parle. Dans un moment dramatique - Jésus va être arrêté - cet emballage de parfum conteste ce monde en ouvrant une parenthèse de respiration, de beauté, de gaieté, de joie quasi enfantine. Au cœur de ce temps dramatique, où l’homme va vivre le temps le plus douloureux, la femme apporte un geste, une parole qui est comme une contestation de ce monde. Elle n’efface pas le drame du monde et de la vie mais elle suspend le temps, elle permet une respiration, offre de la beauté, elle suspend les règles du monde pour offrir quelque chose d’autre. La dramatique du monde n’est pas niée, ni même transformée, elle est comme mise entre parenthèse pour un temps !
Car la femme croit, je le pense, que ce monde n’aura pas le dernier mot. Il faut un geste pour dire, pour contester la laideur de ce qui va arriver : l’arrestation et l’exécution, et pour proclamer une autre espérance, une beauté de la vie.
C’est ce que fera le récit du tombeau vide qui est d’abord est une contestation de ce monde : l’homme que vous rejetez, que vous excluez, que vous humiliez, celui que vous considérez comme moins que rien, que vous crucifiez, celui-là, dit Dieu, je le replace au cœur de vos vies. On ne soulignera jamais assez comment le message du tombeau vide, le matin de Pâques, est un message de contestation de ce que les hommes ont fait au plus petit, et en même temps une validation de tout ce que Jé"sus a dit a dit et vécu. On se souviendra de cette femme et de son geste qui anticipe. Car il y a des gestes, il y a des poésies, il y a des paroles, il y a des emballements qui dépassent son auteur et deviennent beauté, geste, Parole, contestation, espérance pour d’autres, pour nous
Pasteur Pierre Magne de la Croix

Les rendez-vous de la semaine

  • 25 & 26 septembre : week-end Dimanche En Fête (7-11 ans) dans les Vosges. Jeux, randonnée dans la forêt et découverte des personnages de la Bible. Départ samedi 13h30 au Palais universitaire. Retour dimanche 17h30 au même endroit. Inscriptions et informations : clavairoly@lebouclier.fr
  • Dimanche 25 septembre 10h30 : culte avec célébration de la cène, « en présence » et sur envideo.lebouclier.fr
  • dimanche 25 septembre 15h00 : bénédiction de mariage de Constance Brisson et Paul Ait Ghezala

Pour suivre les cultes par téléphone uniquement :
1. Appeler le 01 70 95 01 03
2. Tapez le numéro de la réunion : 322 913 6128 #
3. L’opérateur demande le numéro de participant ; vous tapez juste le : #
4. Tapez le code de la réunion : 265 204 #

  • Jeudi 30 septembre, 14h30 : étude biblique
  • Samedi 2 octobre 15h30 bénédiction de mariage de Laure-Anne Schmidt & Waël Hassen

Bienvenue à l’église réformée du Bouclier

L’église réformée du Bouclier, installée au centre-ville de Strasbourg, se veut avant tout une paroisse protestante réformée vivante, membre de l’UEPAL. Héritière de la première communauté réformée fondée par Jean Calvin, la paroisse du Bouclier est aujourd’hui composée d’environ 1200 membres accompagnés par deux pasteurs. Le Bouclier veut offrir, (...)

Drapeau anglais Welcome Drapeau allemand Willkommen

Je connais un Christ de chair

Je connais un Christ de chair, qui se penche vers la terre pour accomplir la loi d’hier en parole d’aujourd’hui
Je connais un Christ de sang, qui n’a pour loi que le vivant
et pour credo la dignité des hommes que Dieu a enfantés
Je connais un Christ d’Esprit, qui dispense autour de lui
le courage et le discernement, l’inventivité et le lent ébranlement
qu’il nous faut pour risque
risquer d’être vivants
Je ne connais pas de Christ de marbre, de Christ au visage figé
Je connais un Christ qui s’inscrit dans la terre pour l’éternité
Et ce Christ de chair et d’esprit de et sang
laisse les tombeaux vides, suscite des courants d’air et ranime les vivants.

Marion Muller-Colard, théologienne protestante

Verset du mois

Vous avez semé beaucoup, mais peu récolté ; vous mangez, mais sans vous rassasier ; vous buvez, mais sans être gais ; vous vous habillez, mais sans vous réchauffer, et le gain du salarié va dans une bourse trouée.
Aggée 1,6