Eglise réformée du Bouclier - Strasbourg

Une église réformée protestante au centre-ville de Strasbourg, membre de l’UEPAL

Bienvenue

Welcome

Willkommen

Rencontre et partage biblique Lecture de la Bible Votre don en ligne Prédications Orgue Camp Jura (11-16 ans) La vie paroissiale Etudes bibliques Camp de ski Cultes

Pour rejoindre par vidéo les activités du Bouclier, cliquez sur l'image ci-dessus, puis sur l'image Zoom. A bientôt !


Pourquoi Éric Zemmour attaque les protestants ?

Interrogé sur le traitement réservé aux migrants évacués violemment par la police place de la République, ce mardi 24 novembre 2020 sur C News, le tristement célèbre Éric Zemmour s’est attaqué frontalement aux protestants en dénonçant leur engagement connu en faveur des réfugiés et en les accusant d’avoir : « fait de l’Autre avec un A majuscule et de l’Étranger avec un E majuscule des nouveaux dieux ».
Beaucoup se sont indignés de cette intervention, et une réponse ferme du président de la Fédération protestante de France a été rendue publique.
Mais pour la majorité des téléspectateurs, c’est certainement la surprise qui a prévalu : quelle mouche a donc piqué le polémiste pour s’en prendre ainsi aux protestants ?
Il faut pour comprendre de quoi cette diatribe est le nom, en relever les éléments de langage et y décrypter le storytelling, c’est à dire le projet de communication politique qui se cache derrière.
Car contrairement à ce que certains ont pu croire, nous n’avons pas affaire ici à un dérapage, et si calcul il y a, il n’est pas - comme le prétend Éric Zemmour -, du côté des associations protestantes comme la Cimade qu’il cite d’ailleurs nommément.
- Revenons un peu en arrière (nous n’aurons pas besoin d’aller bien loin) et souvenons-nous que Marion Maréchal-Le Pen déjà, pouvait publier sur sa page Facebook le 5 juillet 2015 avant de rétropédaler et de présenter des excuses devant le tollé provoqué : « La Provence est une terre d’identité et de résistance des princes provençaux face à l’invasion sarrasine, résistance face à la terreur révolutionnaire, face à la Réforme protestante, face à l’occupant allemand [...] ».
- Souvenons-nous, encore, qu’à peine deux ans plus tard, en avril 2017, c’était au tour de Marine Le Pen, alors candidate à l’élection présidentielle, de susciter l’effarement en confiant sur la première chaine en pleine interview être inspirée par le cardinal Richelieu « qui a refusé qu’une religion prenne le pas sur la France, alors que les protestants avaient peut-être des exigences à l’époque qui allaient à l’encontre de la nation », en référence au siège de la Rochelle en 1627.
- Comprenons alors, à l’aune de ces paroles savamment distillées, qu’elles ne sauraient être le fruit du hasard, mais qu’elles répondent à un projet précis et relèvent même d’une rhétorique identifiable, dans la droite ligne maurassienne, du nom de Charles Maurras (1868-1952), théoricien du « nationalisme intégral », xénophobe patenté et adepte du concept
d’ « étrangers internes » parmi lesquels figurent les protestants, au même titre que les juifs, les francs-maçons ou encore ceux qu’il nomme les « métèques ».
On ne saurait comprendre la violence des propos d’Éric Zemmour sans connaitre ses modèles historiques et politiques et l’héritage nauséabond qu’il entend ici assumer.
Mais il nous faut faire un pas de plus, et percevoir ce qui se joue dans cette référence, qui n’est en fait pas une fin en soi.
Car à travers l’allusion aux protestants - sempiternelle figure pour l’extrême droite française de l’ennemi de l’intérieur au service des puissances étrangères allemande et anglaise -, ce sont en fait les immigrés musulmans qui sont aujourd’hui visés dans ce procédé métaphorique grossier.
Nous condamnons fermement à la fois le procédé utilisé, et le projet politique qu’il sert.
Alors que le temps de l’Avent s’ouvre devant nous, célébrant la venue du Messie dans nos vies, rappelons-nous donc ce que cette venue signifie : non pas que les chrétiens font de l’Étranger un dieu, mais bien que l’accueil de l’étranger est au cœur du message biblique.
Nous pouvons l’assumer tranquillement au nom de notre foi, mais aussi au regard de l’Histoire qui est la nôtre dans ce pays et qui doit nous servir de leçon.

Pasteur Fabian Clavairoly

Les rendez-vous de la semaine, toujours en zoom avec : www.envideo.lebouclier.fr

  • Dimanche 29 novembre : culte à 10h30
  • Dimanche 29 novembre : Veillée de l’Avent à 17h00
  • Le culte des tout petits de ce samedi 28 novembre ne pourra pas avoir lieu et est reporté au samedi 12 décembre, 16h30.
  • Dimanche 6 décembre : culte à 10h30
  • Jeudi 17 décembre à 15h00 : Causerie du jeudi en musique sur les traditions de l’Avent : au temple mais aussi aussi par zoom !
  • La date de reprise des cultes en présentiel vous sera communiquée prochainement.

Pour débattre, notamment lors d’un « apéro vidéo »

La paroisse du Bouclier maintient le lien en cette période de confinement. Dans cet esprit, nous proposons à tous ceux qui le souhaitent d’organiser des rencontres à distance sous la forme d’« apéros en vidéo » à 4 écrans :
http://lebouclier.fr/spip.php?article1596

- Une lien vers une réflexion sur le temps de l’Avent :
https://campusprotestant.com/video/appel-a-la-vigilance-de-jesus/

- Une information importante :
Le Centre Social Protestant a besoin de votre aide et notamment de divers produits alimentaires festifs qui ne sont que peu donnés par la Banque Alimentaire :
Huile d’olive-café ou café lyophilisé-thé ou tisane-cacao en poudre-conserves de poissons, fruits de mer, pâtés-chocolat, bonbons et autres friandises-miel, confitures-sucre en poudre et en morceaux-bredle maison

Possibilité de déposer ces colis tous les mardis et jeudis à la Maison Protestante de la Solidarité au 2 rue Brûlée à Strasbourg.
Ou enlevés à domicile en appelant au 03 88 32 73 11 ou 07 49 43 89 32 pour convenir d’un rdv.


Bienvenue à l’église réformée du Bouclier

L’église réformée du Bouclier, installée au centre-ville de Strasbourg, se veut avant tout une paroisse protestante réformée vivante, membre de l’UEPAL. Héritière de la première communauté réformée fondée par Jean Calvin, la paroisse du Bouclier est aujourd’hui composée d’environ 1200 membres accompagnés par deux pasteurs. Le Bouclier veut offrir, (...)

Drapeau anglais Welcome Drapeau allemand Willkommen

Ton invitation, mon Dieu

Comment refusera-je ton invitation, mon Dieu ?
Tu m’as trouvé au carrefour du tout-venant
tu ne cherchais ni un saint, ni même un homme juste
tu ne cherchais ni un bras droit, ni un intendant

Tu souriais aux estropiés, aux filles de petite vertu
tu te moquais de nos parures et de nos casiers judiciaires
tu laissais hier à hier et tu invitais au présent
Peu t’importait d’où nous venions

Comment refuserai-je ton invitation ?
Aucune tenue correcte n’est exigée
tu cherches simplement avec avidité
celui qui connaît la valeur et le goût de ta joie

Marion Muller-Colard, théologienne

Verset du mois

Dieu dit : Ils arrivent en pleurs, et en compassion je les ramène.
Jérémie 31,9