Bienvenue à l'église réformée du Bouclier

Les activités de la paroisse protestante du Bouclier se conjuguent en quatre directions :

Théologique : il s’agit de penser, critiquer et croire en toute liberté, posant la primauté de la foi sur les doctrines et la vocation de l’être humain à la liberté. En tant que Protestants, nous nous inscrivons dans une filiation et une Histoire faites de critique et de convictions, de résistance et de responsabilités, de protestation et d’engagements.

Éducative : on grandit toujours et à tout âge. Le Bouclier propose un accompagnement par des adultes et des animateurs formés. Il s’agira d’aider le jeune à donner un sens (signification et orientation) à sa vie, à poser ses questions, à partager ses doutes et ses convictions, à se construire en s’ouvrant au monde, aux autres et à Dieu.

Conviviale : on aime se rencontrer et vivre ensemble des temps essentiels : repas, randonnées, danse, chants, lecture, cinéma… À partir de ces rencontres, il s’agit bien de tisser des liens, de nourrir l’amitié, de découvrir de nouvelles personnes, d’être en communion de corps et d’esprit !

Musicale : depuis les plus jeunes jusqu’aux plus âgés, avec les grandes orgues, le djembé, la guitare, la flûte ou le chant a capella. Communion, harmonie, créativité, attention aux autres, ouverture à la mélodie de la vie…et plaisir !

Prochains événements

mai 2024
juin 2024
Pas d'événement actuellement programmé.

Édito

De Babel à Pentecôte

La Pentecôte qui marque le don de l’Esprit Saint trouve son origine dans la fête juive appelée Chavouot, qui célèbre le don de la Loi au peuple d’Israël et le constitue comme tel .Cette inauguration de la vie de l’Église racontée par l’évangéliste Luc est devenue naturellement l’occasion de célébrer l’entrée de nouveaux membres dans l’Église, soit par le baptême soit, soit par la confirmation de ces vœux de baptême.

Retraite spirituelle au Climont, 23-26 avril 2024

Date anniversaire de l’Église, la Pentecôte célèbre la rencontre vécue dans l’explosion du langage voulue par Dieu, une expression tangible à son initiative, pendant symétrique de l’événement de Babel sur nos vies. Ce Dieu qui donne sens aux paroles qu’il nous faut oser prononcer pour dire la réalité de la relation.

A Pentecôte, chacun des témoins présents est pris en compte dans sa singularité, pris au sérieux par Dieu qui est à l’origine de l’événement. Les langues maternelles évoquées dans le récit que l’on trouve dans les Actes des apôtres au chapitre 2 peuvent alors être comprises comme métaphores de l’enfantement spirituel auquel nous sommes tous appelés, un enfantement se prolongeant par le balbutiement avec Dieu, à travers les premiers mots de la foi : merci, pardon, amen.

Dimanche, ils seront 12 à oser balbutier les mots de la foi : venez entourer Béatrice, Samuel, Aude-Line, Jean, Mia, Eliott, Léa, Charles, Jeanne, Arthur, Victor et Lilly !

Pasteur Fabian Clavairoly

 

A noter