Dimanche 5 novembre

« Il essuiera toute larme de leurs yeux, la mort ne sera plus et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu » Apocalypse 21,4

Dimanche le 5 novembre nous célébrerons le culte des endeuillés de notre paroisse. Nous évoquerons les noms des personnes qui nous ont quittées au cours de l’année écoulée

Le culte des endeuillés est le moment  où nous nous souvenons des personnes de notre paroisse qui sont décédées au cours de la dernière année et dont nous avons célébré les cultes de reconnaissance et d’action de grâce pour la vie qu’ils ont menée.  Ce culte d’accompagnement et de consolation est destiné aux proches et à ceux qui ont survécu aux défunts et est la troisième proposition de notre église pour accompagner le deuil des proches après l’entretien pastoral après le décès et la cérémonie des obsèques. Mais il concerne aussi l’ensemble de la communauté parce qu’il nous rappelle notre commune  vulnérabilité et condition d’être mortels.

La vie humaine commence et se termine par des larmes. Le nouveau-né naît avec des pleurs. La mort se passe dans les larmes et entre ces deux moments extrêmes de la vie chacun d’entre nous versera beaucoup d’autres larmes à moins de s’être habitué à ne pas pleurer.

Certains  d’entre nous ici ont versé des larmes au cours  et des derniers mois. Nous avons pleuré d’abord  auprès du lit de notre proche malade puis auprès de sa tombe soit  en secret ou avec d’autres des larmes pour un l’être humain qui nous manque désormais, des larmes de soulagement, parce que sa souffrance insupportable est enfin terminée, des larmes pour des moments manqués, pour ce qui n’a pas été dit ou fait et qui aurait pourtant pu être.

Mais à travers la résurrection de Jésus-Christ nous croyons que  la mort est privée de son apparente invincibilité, de sa finalité, de son triomphe éternel. La mort sera un jour éphémère  lorsque Dieu reviendra et que son règne éternel commencera. Nous aurons part à ce règne.

Jean Gustave Hentz

Partagez cet édito

Édito

De Babel à Pentecôte

La Pentecôte qui marque le don de l’Esprit Saint trouve son origine dans la fête juive appelée Chavouot, qui célèbre le don de la Loi au peuple d’Israël et le constitue comme tel .Cette inauguration de la vie de l’Église racontée par l’évangéliste Luc est devenue naturellement l’occasion de célébrer l’entrée de nouveaux membres dans l’Église, soit par le baptême soit, soit par la confirmation de ces vœux de baptême.

Retraite spirituelle au Climont, 23-26 avril 2024

Date anniversaire de l’Église, la Pentecôte célèbre la rencontre vécue dans l’explosion du langage voulue par Dieu, une expression tangible à son initiative, pendant symétrique de l’événement de Babel sur nos vies. Ce Dieu qui donne sens aux paroles qu’il nous faut oser prononcer pour dire la réalité de la relation.

A Pentecôte, chacun des témoins présents est pris en compte dans sa singularité, pris au sérieux par Dieu qui est à l’origine de l’événement. Les langues maternelles évoquées dans le récit que l’on trouve dans les Actes des apôtres au chapitre 2 peuvent alors être comprises comme métaphores de l’enfantement spirituel auquel nous sommes tous appelés, un enfantement se prolongeant par le balbutiement avec Dieu, à travers les premiers mots de la foi : merci, pardon, amen.

Dimanche, ils seront 12 à oser balbutier les mots de la foi : venez entourer Béatrice, Samuel, Aude-Line, Jean, Mia, Eliott, Léa, Charles, Jeanne, Arthur, Victor et Lilly !

Pasteur Fabian Clavairoly

 

A noter

 

Welcome

Le Bouclier wishes to be, above all, a lively Reformed parish. As heir to the first Reformed community founded by Jean Calvin, « Le Bouclier » (The Shield, named after the name of the street) is made up of 1,200 members and accompanied by two pastors.

« Le Bouclier » seeks to offer sharing and communion in an open-minded way so that parishioners and their friends may live through their spiritual questions together in the light of the Gospel. Today, all age groups are equally represented with, as a consequence, very active young people.

We offer a church service every Sunday which is sometimes followed by lunch. There are activities for all ranging from a group of young parents, a choir, « les doigts agiles » (nimble fingers), « les causeries du jeudi » (Thursday afternoon chats), evening meals, Bible studies, adult catechism and long walks which take place at different periods of the year.

Willkommen

Herzlich willkommen. Die evangelische reformierte Gemeinde « Le Bouclier » ist die Erbin der ersten Gemeinde, die in Strasbourg von Jean Calvin gegründet wurde.

Alle Altersgruppen haben ihren Platz und ein Schwerpunkt liegt auf der Jugendarbeit: vom Krabbelgottesdienst, über den Kindergottesdienst und Konfirmandenunterricht, bis zur Jugendarbeit, mehreren Freizeiten, und internationalen Workcamps. Andere Aktivitäten der Gemeinde sind der Chor, der Gospelchor, der Frauen-Handarbeitskreis, das Treffen der Senioren, die « Essen zu Hause mit je 8 Personen », die Wandergruppe, Bibelkreise, Erwachsenenkatechismus…

Die musikalischen Aktivitäten, herkommend von der reformierten Psalmtradition, und heute mit den Chören, der neuen « von JS Bach erträumten » Orgel, und vielen Konzerten, Kantatengottesdiensten, ist ein anderer Schwerpunkt der Kirchengemeinde.

Nach dem Sonntagsgottesdienst (um 10h30) findet einmal im Monat ein gemeinsames Essen statt.

Die Gemeinde besteht heute aus 1200 Gemeindemitgliedern mit zwei Pfarrstellen . »Le Bouclier » bietet den Gemeindemitgliedern und ihren Freunden einen Ort, an dem sie sich begegnen können und an dem sie ihre Fragen und Beschäftigungen hinsichtlicht ihres Glaubens teilen und leben können.