« La mort de Jésus-Christ est plus importante que ma propre mort, et sa résurrection d’entre les morts est le seul fondement de mon espérance en ma propre résurrection au dernier jour. Notre salut est « en dehors de nous », je ne le trouve pas dans les événements de ma vie mais uniquement dans l’histoire de Jésus-Christ. Seul celui qui consent à se laisser trouver en Jésus-Christ, dans son incarnation, dans sa croix et dans sa résurrection, est en Dieu et Dieu en lui » écrit le théologien Dietrich Bonhoeffer.

Ces phrases résonnent de manière particulière alors que nous entrons avec le dimanche des Rameaux dans la Semaine Sainte.

L’histoire des Rameaux nous est familière, celle de la reconnaissance d’une foule pour celui qu’elle acclame comme un roi, d’une acclamation joyeuse certes, mais qui lue à l’aune de la suite des événements, semble être un énorme malentendu.

Les Rameaux, ou l’histoire d’un rendez-vous manqué.

Face au quiproquo généralisé, la phrase de Bonhoeffer nous fait percevoir le hiatus entre la manifestation publique et la relation personnelle.

L’histoire des Rameaux est un avertissement sur la manière dont on peut se fourvoyer de manière collective en pensant bien faire. Cela pourrait-il encore nous arriver ?

Cet avertissement se lit au regard de toutes les rencontres personnelles faites par Jésus au cours de son ministère : des rencontres singulières, touchantes, pathétiques parfois.

C’est que Le Dieu de la Bible est un Dieu qui plus que le nombre, privilégie la rencontre personnelle : un Dieu qui advient dans la vie de celui qui l’accepte et le confesse.

Non pas une fois pour toutes, mais qui advient en permanence, encore et encore, à travers la mort et la résurrection.

Pasteur Fabian Clavairoly

 

Les rendez-vous de la semaine

Samedi 9 au mercredi 13 avril : Retraite spirituelle des catéchumènes de 3ème année au Climont 

Dimanche 10 avril
10h30, culte au Bouclier et sur www.envideo.lebouclier.fr

9h15 : Petit déjeuner ouvert à tous dans la salle Bartholmée

10h00 : Chasse aux œufs pour tous les enfants (sans inscription)

10h30 : Culte de Pâques avec Sainte-Cène et sur www.envideo.lebouclier.fr

Dans nos familles

Nous partageons la triste nouvelle du décès de Michel Streckdenfinger survenu le 4 avril. Nous pensons à son épouse Béatrice et à toute sa famille. Le culte d’action de grâce a lieu ce vendredi 8 à 14h30 au Bouclier.