Le culte musical = un concert déguisé ? Semaine du 28 février 2021

Un culte musical n’est pas un concert déguisé : c’est un concert, totalement et résolument. De même : le culte est une pièce de théâtre, et le culte est une chorégraphie, voire une danse, et le culte est une architecture : pas déguisées mais entièrement et clairement. Et le culte est aussi un cours d’université, et une leçon d’école primaire, et un atelier de lecture, et une animation pédagogique, et une classe de langues, et un repas : pas déguisés mais assurément et franchement. Et le culte est parole, silence, questionnement, expérimentation, thèse, art, rencontre, attente, protestation, offrande, revue de presse, information, attention, engagement, consommation : pas déguisés mais clairement et simplement.
« Prêcher et écouter purement l’Évangile » passe par tout cela, entièrement et totalement. L’Évangile ne peut être rendu présent, contemporain que en résonance avec tout cela, grâce à tout cela. J’aime ce mot résonance : c’est la « manière dont une salle, un corps va restituer un son en résonnant à ses fréquences propres » ; une résonance va provoquer comme une réponse chez quelqu’un qui est touché, qui est ému et entre alors en résonance. Le culte va faire entrer en résonance un texte de la Bible, des traditions, des histoires, des sentiments, des émotions, des raisons… avec le monde, avec notre temps, avec ce temps où nous sommes pour quelques temps ensemble, à 2 ou à plus. Et dans le culte protestant, la musique et le chant ont toujours tenu une place importante dans cette résonance : « entre les autres choses qui sont propres pour recréer l’homme… la musique est la première ou l’une des principales…, et c’est un don de Dieu député à cet usage. » (Jean Calvin). Et se développent alors l’intelligibilité, la simplicité et la liberté du culte dans ces résonances qui vont nous parler de … Dieu, du monde et de nous.

Avec mes fraternelles salutations
Pasteur Pierre Magne de la Croix

Les rendez-vous de la semaine

  • dimanche 28 février 10h30, culte avec célébration de la Cène « en présence » et sur www.envideo.lebouclier.fr
  • dimanche 28 février, 15h00 : culte musical « en présence » ; la femme au parfum de Marc 14 et des œuvres de Schumann, Brahms, Schubert et Bach.
  • jeudi 4 mars, 14h00 : culte de reconnaissance et d’espérance suite au décès d’Antoine Pfeiffer, « en présence » et sur www.envideo.lebouclier.fr

Pour échanger

  • Leurs offices ou services religieux, les protestants français les appellent des « cultes ». Sens, repères, pratiques, par André Gounelle :
    http://andregounelle.fr/protestantisme/cours-1998-16-ecclesiologie-protestantisme.php
  • Éloge de la routine spirituelle. Par Olivier Abel :
    http://olivierabel.fr/supplement/eloge-de-la-routine-spirituelle.php
  • Réparer la République. Guy Aurenche a relu le livre du rabbin Haïm Korsia, Réinventer les aurores. Il en tire une leçon pour notre pays. Vidéo de 6 mn :
    https://campusprotestant.com/video/reparer-la-republique/

Partagez cet édito

Welcome

Le Bouclier wishes to be, above all, a lively Reformed parish. As heir to the first Reformed community founded by Jean Calvin, « Le Bouclier » (The Shield, named after the name of the street) is made up of 1,200 members and accompanied by two pastors.

« Le Bouclier » seeks to offer sharing and communion in an open-minded way so that parishioners and their friends may live through their spiritual questions together in the light of the Gospel. Today, all age groups are equally represented with, as a consequence, very active young people.

We offer a church service every Sunday which is sometimes followed by lunch. There are activities for all ranging from a group of young parents, a choir, « les doigts agiles » (nimble fingers), « les causeries du jeudi » (Thursday afternoon chats), evening meals, Bible studies, adult catechism and long walks which take place at different periods of the year.

Willkommen

Herzlich willkommen. Die evangelische reformierte Gemeinde « Le Bouclier » ist die Erbin der ersten Gemeinde, die in Strasbourg von Jean Calvin gegründet wurde.

Alle Altersgruppen haben ihren Platz und ein Schwerpunkt liegt auf der Jugendarbeit: vom Krabbelgottesdienst, über den Kindergottesdienst und Konfirmandenunterricht, bis zur Jugendarbeit, mehreren Freizeiten, und internationalen Workcamps. Andere Aktivitäten der Gemeinde sind der Chor, der Gospelchor, der Frauen-Handarbeitskreis, das Treffen der Senioren, die « Essen zu Hause mit je 8 Personen », die Wandergruppe, Bibelkreise, Erwachsenenkatechismus…

Die musikalischen Aktivitäten, herkommend von der reformierten Psalmtradition, und heute mit den Chören, der neuen « von JS Bach erträumten » Orgel, und vielen Konzerten, Kantatengottesdiensten, ist ein anderer Schwerpunkt der Kirchengemeinde.

Nach dem Sonntagsgottesdienst (um 10h30) findet einmal im Monat ein gemeinsames Essen statt.

Die Gemeinde besteht heute aus 1200 Gemeindemitgliedern mit zwei Pfarrstellen . »Le Bouclier » bietet den Gemeindemitgliedern und ihren Freunden einen Ort, an dem sie sich begegnen können und an dem sie ihre Fragen und Beschäftigungen hinsichtlicht ihres Glaubens teilen und leben können.