(très) sale temps pour les femmes. Semaine du 18 septembre 2021

En montagne, la sensation du froid, réelle et nécessaire pour alerter le corps, peut devenir dominante et empêcher alors de ressentir d’autres sensations comme la soif ! Ainsi en camp de ski, des enfants qui ont froid ne ressentent alors plus la soif et ne boivent donc pas assez : d’où un corps qui lutte contre le froid mais aussi un corps qui est affaibli par le manque d’eau.
il en va de même dans notre actualité : la Covid, les urgences climatiques, le terrorisme post 13 novembre occupent, légitimement, la première place; ces sujets préoccupent et deviennent dominants au détriment d’autres informations comme, notamment, celles sur les personnes fragiles parmi les fragiles : les femmes ; je pense ainsi, vu l’actualité, à la situation dramatique des femmes en Afghanistan (cf. l’article ci-dessous), qui fait hélas écho à ce que vivent bien des femmes dans d’autres pays ! Des pays « pauvres » et lointains ? Pas tout à fait : regardons le Texas, grand état des USA, et le vote récent d’une loi particulièrement restrictive en matière d’interruption de grossesse. Et plus proche de nous, dans notre Europe, la Pologne qui a rendu l’avortement quasi illégal.
Cela fait écho pour moi à ce récit de Abraham et de son épouse Sarah. En situation de grande fragilité, une famine et alors la fuite à l’étranger pour survivre (Genèse 12,10-20), Abraham va se désolidariser de la personne plus fragile que lui : Sarah. Il fait passer son épouse pour sa sœur et la « livre » au harem de Pharaon ! Et cela ne plait pas à Dieu qui va intervenir non pas auprès d’Abraham (peut-être incapable d’entendre parce que justement lui-même en situation de fragilité, d’inquiétude, de peur) mais auprès des autorités : Pharaon. Et Pharaon va entendre ! Un récit dur pour notre humanité, mais un récit d’espérance en une Parole dure et juste et de confiance en des autorités qui écoutent et agissent. Comme dans tout texte biblique, je suis Abraham, je suis Sarah, je suis Pharaon.
Pasteur Pierre Magne de la Croix

Les rendez-vous de la semaine

  • samedi 18 septembre, 14h00 : temps de recueillement, de reconnaissance et de mémoire à l’occasion du décès de Mme la pasteur Colette Picot-Guéraud.
  • dimanche 19 septembre
    09h00 : catéchisme d’adultes « en présence » et sur www.envideo.lebouclier.fr: Le passe sanitaire, mesure d’exclusion ? Entre autorité, responsabilité et liberté avec le professeur Frédéric Rognon.
    10h30 : culte « en présence » et sur www.envideo.lebouclier.fr
    17h00 : concert Bach, Poulenc, Messiaen , avec Samuel Aznar, piano et Bruno Perrault, ondes Martenot

Pour suivre les cultes par téléphone uniquement :
1. Appeler le 01 70 95 01 03
2. Tapez le numéro de la réunion : 322 913 6128 #
3. L’opérateur demande le numéro de participant ; vous tapez juste le : #
4. Tapez le code de la réunion : 265 204 #

  • jeudi 23 septembre : l’étude biblique est reportée au jeudi 30 septembre
  • 25 & 26 septembre : week-end Dimanche En Fête (7-11 ans) dans les Vosges, jeux, randonnée dans la forêt et découverte des personnages de la Bible. Départ samedi 13h30 au Palais universitaire. Retour dimanche à 17h30 au même endroit. Inscriptions et informations : clavairoly@lebouclier.fr
  • dimanche 25 septembre
    10h30 : culte « en présence » et sur envideo.lebouclier.fr
    15h00 : bénédiction de mariage de Constance Brisson et Paul Ait Ghezala

Pour aller plus loin

  • L’extension du passe sanitaire est une mesure d’exclusion ” : entretien avec Frédéric Rognon dans le Réforme du 28 juillet. https://www.reforme.net/actualite/2021/07/28/%E2%80%84le-passe-sanitaire-est-un-abus%E2%80%84/
  • « Les talibans tentent d’éliminer les femmes du social » Le nouveau pouvoir de Kaboul vise « l’exclusion sociologique » des femmes mais aussi « l’effacement de l’identité de genre » dans l’imaginaire collectif officiel, alerte l’anthropologue Véronique Nahoum-Grappe dans une tribune au « Monde ». https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/09/15/veronique-nahoum-grappe-ce-que-veulent-les-talibans-c-est-la-disparition-sociale-des-afghanes_6094679_3232.html,
  • Pourquoi inscrire ses enfants au caté ? Que les enfants viennent d’un milieu pratiquant ou athée, il existe 5 bonnes raisons de donner une instruction religieuse à ses enfants, selon Antoine Nouis, théologien protestant. Vidéo de 4 mn : https://campusprotestant.com/video/religion-pourquoi-inscrire-ses-enfants-au-cate/

Partagez cet édito

Welcome

Le Bouclier wishes to be, above all, a lively Reformed parish. As heir to the first Reformed community founded by Jean Calvin, « Le Bouclier » (The Shield, named after the name of the street) is made up of 1,200 members and accompanied by two pastors.

« Le Bouclier » seeks to offer sharing and communion in an open-minded way so that parishioners and their friends may live through their spiritual questions together in the light of the Gospel. Today, all age groups are equally represented with, as a consequence, very active young people.

We offer a church service every Sunday which is sometimes followed by lunch. There are activities for all ranging from a group of young parents, a choir, « les doigts agiles » (nimble fingers), « les causeries du jeudi » (Thursday afternoon chats), evening meals, Bible studies, adult catechism and long walks which take place at different periods of the year.

Willkommen

Herzlich willkommen. Die evangelische reformierte Gemeinde « Le Bouclier » ist die Erbin der ersten Gemeinde, die in Strasbourg von Jean Calvin gegründet wurde.

Alle Altersgruppen haben ihren Platz und ein Schwerpunkt liegt auf der Jugendarbeit: vom Krabbelgottesdienst, über den Kindergottesdienst und Konfirmandenunterricht, bis zur Jugendarbeit, mehreren Freizeiten, und internationalen Workcamps. Andere Aktivitäten der Gemeinde sind der Chor, der Gospelchor, der Frauen-Handarbeitskreis, das Treffen der Senioren, die « Essen zu Hause mit je 8 Personen », die Wandergruppe, Bibelkreise, Erwachsenenkatechismus…

Die musikalischen Aktivitäten, herkommend von der reformierten Psalmtradition, und heute mit den Chören, der neuen « von JS Bach erträumten » Orgel, und vielen Konzerten, Kantatengottesdiensten, ist ein anderer Schwerpunkt der Kirchengemeinde.

Nach dem Sonntagsgottesdienst (um 10h30) findet einmal im Monat ein gemeinsames Essen statt.

Die Gemeinde besteht heute aus 1200 Gemeindemitgliedern mit zwei Pfarrstellen . »Le Bouclier » bietet den Gemeindemitgliedern und ihren Freunden einen Ort, an dem sie sich begegnen können und an dem sie ihre Fragen und Beschäftigungen hinsichtlicht ihres Glaubens teilen und leben können.