En montagne, la sensation du froid, réelle et nécessaire pour alerter le corps, peut devenir dominante et empêcher alors de ressentir d’autres sensations comme la soif ! Ainsi en camp de ski, des enfants qui ont froid ne ressentent alors plus la soif et ne boivent donc pas assez : d’où un corps qui lutte contre le froid mais aussi un corps qui est affaibli par le manque d’eau.
il en va de même dans notre actualité : la Covid, les urgences climatiques, le terrorisme post 13 novembre occupent, légitimement, la première place; ces sujets préoccupent et deviennent dominants au détriment d’autres informations comme, notamment, celles sur les personnes fragiles parmi les fragiles : les femmes ; je pense ainsi, vu l’actualité, à la situation dramatique des femmes en Afghanistan (cf. l’article ci-dessous), qui fait hélas écho à ce que vivent bien des femmes dans d’autres pays ! Des pays « pauvres » et lointains ? Pas tout à fait : regardons le Texas, grand état des USA, et le vote récent d’une loi particulièrement restrictive en matière d’interruption de grossesse. Et plus proche de nous, dans notre Europe, la Pologne qui a rendu l’avortement quasi illégal.
Cela fait écho pour moi à ce récit de Abraham et de son épouse Sarah. En situation de grande fragilité, une famine et alors la fuite à l’étranger pour survivre (Genèse 12,10-20), Abraham va se désolidariser de la personne plus fragile que lui : Sarah. Il fait passer son épouse pour sa sœur et la « livre » au harem de Pharaon ! Et cela ne plait pas à Dieu qui va intervenir non pas auprès d’Abraham (peut-être incapable d’entendre parce que justement lui-même en situation de fragilité, d’inquiétude, de peur) mais auprès des autorités : Pharaon. Et Pharaon va entendre ! Un récit dur pour notre humanité, mais un récit d’espérance en une Parole dure et juste et de confiance en des autorités qui écoutent et agissent. Comme dans tout texte biblique, je suis Abraham, je suis Sarah, je suis Pharaon.
Pasteur Pierre Magne de la Croix

Les rendez-vous de la semaine

Pour suivre les cultes par téléphone uniquement :
1. Appeler le 01 70 95 01 03
2. Tapez le numéro de la réunion : 322 913 6128 #
3. L’opérateur demande le numéro de participant ; vous tapez juste le : #
4. Tapez le code de la réunion : 265 204 #

Pour aller plus loin