A la naissance de mes filles s’est posée la question des vaccins, obligatoires en France (diphtérie, tétanos, poliomyélite), recommandés en Allemagne d’où vient mon épouse. Nous étions en France, elles ont été vaccinées. Depuis 2017, 8 autres vaccins, jusqu’alors fortement recommandés, sont devenus obligatoires en France.
Les problèmes de santé publique sont des questions, entre autres, de contextes historiques, d’égalités ou d’inégalités sociales, mais aussi du rôle protecteur de l’État, de l’adhésion plus ou moins forte de la population et du corps médical, de la couverture vaccinale nécessaire pour contrôler une maladie infectieuse en vue de protéger une population, de l’intérêt individuel légitime, de la solidarité soucieuse du bien commun.
capture_d_e_cran_2021-07-09_a_12.07.25.pngLa question actuelle de rendre obligatoire la vaccination des soignants contre le SARS-COV-2 (cf. ci-dessous Réforme de ce 7 juillet 2021) amène des débats. Le Comité consultatif de bioéthique de Belgique « estime nécessaire de souligner la responsabilité interindividuelle et collective que nous avons tous, en tant que citoyens, et la nécessité de réfléchir proactivement et dès le plus jeune âge à la construction d’une forme de civisme adaptée aux enjeux qui sont les nôtres ». En France une réponse du Comité consultatif national d’éthique axait surtout son message sur « le consentement des citoyens et sur l’information ad hoc, centrée sur l’intérêt individuel plus que sur celui d’une solidarité soucieuse du bien commun qu’est la santé publique ». A la Fondation Diaconesses de Reuilly « nous comprenons tout cela, mais ce débat est en train de figer les positions. On cherche à vaincre plutôt qu’à convaincre. Or (…) nous préférons convaincre et nous ne souhaitons pas forcer qui que ce soit. Il s’agit de passer du réflexe à la réflexion ».

Nous sommes dans ce que Ricoeur nomme l’ éthique de situation : non pas l’absolu des convictions, ni le primat de la responsabilité, mais la recherche de la « sans doute » moins mauvaise solution, en un temps donné, en un lieu donné, en un contexte donné. « Sans doute » parce qu’il y a toujours une part d’imprévisibilité : l’éthique n’est pas une science exacte, elle exige une certaine humilité, la reconnaissance qu’elle ne maîtrise jamais totalement les conséquences, qu’elle n’est pas dans une vérité absolue mais dans une pratique qui se veut juste et bien adaptée.
Bonnes lectures
A propos : je me suis fait vacciner, pas tant pour moi (j’avais déjà des anticorps en quantité !) que pour mes rencontres, notamment en EHPAD.

Pasteur Pierre Magne de la Croix.

Les rendez-vous de la semaine

Pour suivre les cultes par téléphone uniquement :
1. Appeler le 01 70 95 01 03
2. Tapez le numéro de la réunion : 322 913 6128 #
3. L’opérateur demande le numéro de participant ; vous tapez juste le : #
4. Tapez le code de la réunion : 265 204 #

Les cultes de l’été sont le dimanche à 18h00, suivi d’un repas où chacun apportera son propre dîner.

Partages bibliques 2021-2022

Quel serait selon vous le meilleur créneau pour les partages bibliques du Bouclier qui ont lieu d’habitude le dimanche entre 19h00 et 22h00 et pour quelles raisons ? Nous vous invitons à remplir ce formulaire :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfDW4Hervsa3mjGYFc-key3YNVqFwbhdc_kuIBaR2CXezSDgQ/viewform?vc=0&c=0&w=1&flr=0

Pour échanger